Eglise Saint Jean-Baptiste

Historique :
La première mention indique une église relevant du vocable de la Vierge puis de Saint-Pierre. L'actuelle église prit le vocable de Saint-Jean-Baptiste à une date tardive, soit au 13e siècle. L'analyse des archives conservées et de l'édifice permet de repérer plusieurs campagnes de travaux et de constructions. La première concerne le choeur de plan carré et voûté d'ogives, de style gothique angevin. Le choeur à chevet plat est conforté à l'extérieur par des contreforts. Une deuxième campagne concerne la nef rectangulaire couverte d'une charpente à chevrons portant fermes et pourvue d'une voûte lambrissée. Une troisième campagne de travaux semble prendre forme au début du 16e siècle avec la création d'une travée supplémentaire de nef et l'adjonction au nord d'une chapelle seigneuriale ou pour les fonds baptismaux. A cette importante phase de travaux du 16e siècle, il faut associer le portail et la baie qui le surmonte. La dernière phase de construction s'avère relever du 19e siècle avec la création d'une chapelle contre le mur sud qui reprend les éléments les plus marquants du portail Renaissance. Sa veine néo-romane ou néo-classique puise son inspiration directe dans les modèles de l'Antiquité ou de la Renaissance classique.
Eléments protégés :
L'église en totalité (cad. B 834) : inscription par arrêté du 22 juillet 2009
Périodes de construction :
13e siècle;16e siècle;19e siècle

 

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.